Hystéroscopie chirurgicale

Certaines anomalies à l’intérieur de l’utérus peuvent empêcher l’implantation de l’embryon ou peuvent provoquer des fausses couches.
Il est donc extrêmement important de corriger ces anomalies avant de commencer les traitements de fertilité.
Une hystéroscopie opérative est une intervention chirurgicale pendant laquelle on introduit un instrument via le col de l'uterus jusque dans la cavité utérine. Le col de l'utérus contient du tissu élastique qui peut être étiré afin que l'instrument puisse être introduit. Il n'y a donc pas de nécessité d’incisions. Ensuite, la cavité utérine est remplie avec du liquide (glycine) pour pouvoir bien l'inspecter. A l’aide d’un autre petit instrument, on peut ensuite enlever des anomalies telles que des polypes, des myomes, des symphyses ou un septum.

hysterosopisch_beeld_van_fibroom.jpeg

Infos pratiques : Votre médecin vous réferre à un collègue spécialisé dans les interventions chirurgicales dans le cadre d'une infertilité.  Un rendez-vous sera fixé pour discuter des modalités de l’intervention et du planning.
L’intervention est exécutée en hôpital de jour.
Pour chaque intervention chirurgicale, une évaluation de votre état de santé est requise. Une prise de sang est nécessaire pour déterminer, entre autres votre groupe sanguin ainsi que la coagulation.
Les risques liés à l’intervention sont limitées. Il y a un risque d’infection (<1%), un risque d’hémorragie (contusion au niveau de la peau ou hémorragie interne) (<1%), un risque de perforation involontaire d’un organe voisin tel que la vessie ou l’intestin (très rare). Dans de rares cas, il peut être nécessaire d’interrompre l’intervention pour procéder à une opération classique avec incision dans le bas du ventre.