Fertility Clinic Brussels

A new beginning

Effects secondaires et complications des traitement de fertilité

Grossesses multiple

  • Le monitoring avec l’echografie nous montre combien d’oocytes sont maturés. Dans le cadre de l’induction de l’ovulation ou de l’insémination on a pour bût de maturer un nombre limité soit un ou deux. En cas de oocytes surnurmeraires on peut annuler le cycle ou on peut aspirer les oocytes surnumeraires.
  • Dans le cadre de FIV ou ICSI on sait parfait combien d’embryons on replace dans la matrisse. Fait attention : des jumeaux identique sont toujours possible même dans la fiv! La chance pour ceci est mëme légèrement augmentée

Grossesse extra uterine ou fausse chouche

Comme chez les grossesses naturelles, les GEU ou les fausses couches se présentent aussi après des traîtement d’infertilité. La risque est peut-être légèrement augmentée. Il est donc important d’être suivi de tout près dans les premières semaines de grossesse. Une première prise de sang vous indique la grossesse. Une deuxième suit après une semaine. Dans les semaines qui suivent une première echografie est executée. Après cela vous êtes envoyées chez votre propre gynaecologue pour le suivi de grossesse.
ectopic_laproscopy2.jpeg

Effects secondaires des traîtements hormonaux

  • Clomid : en général ce produit ne provoque pas trop des effect secondaires. Chez une minorité on peut voir : les bouffées de chaleurs, maux de tête, nausée, gonflement abdominale, sautes d’humeur, des troubles visuels
  • Menopur et produits similaires n’ont pas des effects secondaires directs. Ils ont un effect direct sûr les follicules. Par contres la maturation de plusieurs follicules en même temps fait augmenter le taut des oestrogènes au delà de la limite naturelle qui fait que les effect secondaires d’un cycle féminin sont accentués commes les nausées, gonflement des seins, gonflement abdominale etc

Spécifique pour l’insémination

  • Perte de sang : une légère perte de sang est normale à cause de l’introduction du cathéter. En géneral il n’y a pas de mal
  • Infection après insémination est très rare. Les spermes sont lavés extensivement dans un endroit stérile. La pluspart des bactéries sont eliminés

Spécifique pour la FIV et ICSI

  • Perte de sang : Pendant l’aspration des oöcytes les ovaires sont ponctionés à travers le vagin. Après cette procedure le vagin peut saigner. Ceci est directement appercu et traîté facilement. Un saignement de l’ovaire donne un peu de disconfort après l’aspiration. Dans un cas sur 1000 cette saignement est trôp exagérée. Pendant une laparascopie on peut atraîter le saignement.
  • Infection : le vagin n’est pas stéril. Une ponction à travers le vagin comporte un risque de transmission des bacteries à l’interieur. La risque est moins que 1%. Certaine personnes à risque recoivent des antibiotiques à titre préventif.
  • Perforation : on essaie d’éviter la ponction à travers la vesie pour accéder l’ovaire. Néanmoins de temps en temps ceci est nécessaire. Après une ponction vesicale if faut boire beaucoup, vous recevez des antibotiques et parfois une sonde vesicale est introduite. Une ponction à travers les intestins est toujours évitée à cause de risque d’infection. La ponction accidentelle est toujours suivie d’un traîtement antibacterielle.

Images

ectopic_laproscopy2.jpeg